Chemins de Parents

Chemins de Parents

Les règles d'or du portage en écharpe


Voici quelques règles importantes à respecter pour s'assurer un portage confortable et de qualité.



Pour tous les portages :

  • Serrage maximal pour soutenir, sans plis autour de l'enfant
    Le tissu doit être bien tendu, pour bien soutenir l'enfant et assurer une bonne tenue du nouage.
    Une fois le tissu tendu, il faut maintenir la tension tout au long du nouage jusqu'au nœud final (poids dans les mains).
    Ceci est particulièrement important pour les nouages kangourou.
  • Position accroupi dans l'écharpe et non assis : Position grenouille les genoux plus haut que les fesses
    A tous les âges et pour tous les nouages, l'enfant doit être en position grenouille, position de portage physiologique et naturelle contre votre ventre, votre hanche ou votre dos, genoux remontés plus hauts que les fesses, dos bien arrondi pour les tous petits, en assise profonde dans le tissu.
  • L'écharpe bien déployée de genoux à genoux
  • Le tissu doit pouvoir être remonté un doigt au-dessus des oreilles de l'enfant
    pour soutenir sa tête s'il ne la tient pas encore, ou pour qu'il puisse la relâcher pour dormir.
  • L'enfant est en suspension dans l'écharpe
  • L'écharpe ne doit pas vriller


Portage sur le ventre, une fois l'enfant installé :

  • Hauteur de l'enfant contre vous : sa tête doit arriver à la base de votre cou, à portée de bisous
  • Chaque pan doit être étiré dans la largeur pour bien répartir le tissu et former un petit boudin au niveau des ourlets pour le confort de l'enfant (nouage croisé)
  • Pour les nouages croisé, si le bébé ne tient pas encore le haut de son dos, veiller à ce que le tissu couvre tout son dos et sa nuque


Portage sur le dos, une fois l'enfant installé :

  • Veiller à ce qu'il y ait assez de tissu sous les fesses de l'enfant pour former une sorte de poche profonde dans laquelle il est assis jusqu'au dessous de ses genoux (nouages kangourou et croisé)
  • Pour le nouage kangourou, bien tendre l'ourlet supérieur (celui qui passe sous les aisselles ou derrière la nuque de l'enfant, suivant s'il a les bras à l'extérieur ou non), de façon à bien plaquer l'enfant contre soi




Autres pages de la rubrique Portage en écharpe :